L’avocatier est un arbre fruitier qui appartient à la famille des Lauracées. Cet arbre est massivement cultivé dans les pays possédant des climats tropicaux et subtropicaux. Il a la particularité d’être cultivable tant à l’extérieur qu’à l’intérieur des bâtiments. Vous désirez planter un avocatier ? Découvrez quelques informations utiles qui vous aideront à mieux cultiver cet arbre et jouir de ses fruits.

Planter un avocatier dans un pot

Vu que l’avocatier nécessite généralement un climat tropical tout comme le bananier Musa, sa culture s’avère difficile dans certains milieux particulièrement en France. Fort heureusement, il est possible de se passer de la terre ferme et opter pour la plantation en pot. Vous pouvez donc cultiver cet arbre dans votre appartement à condition qu’il s’agisse d’une espèce plus petite.

Pour ce faire, il faudra enfouir un ou plusieurs noyaux dans une terre légère. Vous pouvez également enfoncer trois cure-dents dans chaque noyau tout en le posant dans un verre rempli d’eau. Dans ce cas, il est important de s’assurer que la base du noyau soit seule à entrer en contact avec l’eau. Une fois que vous constatez que les racines ont deux centimètres, il vous revient de placer votre noyau dans un pot contenant du terreau humide riche en substrat.

Dans tous les cas, il faudra placer votre avocatier à côté d’une fenêtre au soleil dès que vous le plantez dans un pot. La lumière est importante pour permettre la croissance optimale de votre avocatier. Toutefois, il est à noter que l’arrosage doit être régulier tout en étant non excessif.

Plantation d’un avocatier en pleine terre : comment s’y prendre ?

Si vous désirez planter un avocatier en pleine terre, il est conseillé de le faire au printemps. Ceci permettra à votre avocatier de bien se développer avant les temps durs. Par ailleurs, il faut souligner que si l’hiver dans votre région est particulièrement doux, l’idéal serait de planter l’avocatier à l’automne. Pour le planter en pleine terre, il faudra creuser un trou de plantation dans lequel vous devez mettre de compost.

Après avoir installé votre avocatier, il vous revient de renfermer le trou avec un mélange de terre de jardin et de terreau. Toutefois, vous pourrez recourir aux engrais pour une croissance optimale de votre avocatier. Pour permettre à votre avocatier de bien se développer, il ne doit pas être planté dans un sol possédant du calcaire.  

En résumé, il convient de souligner que la plantation de l’avocatier peut être faite soit en pleine terre ou dans un pot. Par conséquent, il faudra opter pour un entretien efficace pour bien bénéficier des fruits de votre avocatier. N’hésitez pas ainsi à consulter nos conseils pour les jardiniers débutants !